L'importance des tests de non régression graphique et comment les faire

    By
    4 Minutes Read

    En interagissant avec votre application ou site Web, la première chose que vos utilisateurs remarquent est son apparence visuelle, et la première impression compte !

    La perfection visuelle des interfaces utilisateur est désormais attendue par les consommateurs et doit être surveillée par les équipes d'assurance qualité afin de protéger l’image des marques.

    Le test de non régression graphique (autrement appelé test de non régression visuelle) est un moyen de garantir que vous offrez la meilleure expérience utilisateur possible d'un point de vue visuel, et dans cet article, nous explorerons ce que c'est, pourquoi c'est important et comment le faire.

    test-non-régression-graphique

     

    Qu'est-ce qu'un test de non régression graphique ? 

    Le test de non-régression est une technique utilisée pour vérifier si une fonctionnalité nouvelle ou modifiée fonctionne correctement en supposant que la fonctionnalité précédente n'a pas été affectée.

    L'avantage de ce type de test est que les testeurs ne vérifient que ce qui a été modifié, au lieu de l'ensemble du produit, ce qui permet d'économiser du temps et des ressources. L'objectif du test de non-régression est de voir si un comportement indésirable émerge suite aux modifications logicielles les plus récentes.

    Le test de non régression graphique applique cette même logique aux aspects visuels du logiciel.

    Les testeurs vérifient si les modifications de code les plus récentes ont cassé un aspect de l'interface visuelle du logiciel en comparant les captures d'écran prises avant et après les modifications de code.

    Même des modifications mineures peuvent avoir des conséquences imprévues ou entraîner l'apparition de nouveaux bugs.

    En fin de compte, l'objectif des tests de non-régression visuelle est de s'assurer que l'expérience utilisateur est visuellement parfaite en vérifiant que la mise en page et les éléments visuels correspondent aux attentes.

     

    Pourquoi les tests de non-régression graphique sont-ils importants ?

    Les tests de non-régression graphique sont importants pour éviter que des bugs visuels coûteux n'aient un impact négatif sur l'utilisateur final.

    Les bugs visuels affectent négativement l'expérience visuelle des utilisateurs lors de l'utilisation d'un logiciel, et dans de nombreux cas, ces bugs peuvent entraîner directement une perte de ventes et une image de marque compromise.

    Par exemple, supposons qu'un utilisateur ouvre un site Web et souhaite cliquer sur un bouton, mais ne peut pas le faire car une publicité couvre le bouton.

    L'utilisateur est naturellement irrité et se demande comment un problème aussi évident a échappé aux développeurs Web, et ils associeront cette marque à une expérience utilisateur frustrante.

    Ils peuvent se dire : « s'ils ne peuvent même pas faire ces choses si évidentes correctement, pourquoi voudrais-je acheter l'un de leurs produits ou services ? »

    Il existe des centaines, voire des milliers de combinaisons appareil-navigateur-système d'exploitation

    Dans le monde d'aujourd'hui, il existe une quantité apparemment illimitée de combinaisons appareil-navigateur-système d'exploitation qui adoptent des conversations "code à pixel" à leur manière. 

    Les différences de tailles et de résolutions d'écran doivent également être prises en compte.

    Le même logiciel peut sembler différent (ou être brouillé) sur différents appareils, et augmente l'importance d'effectuer des tests de non régression graphique.

    Les tests fonctionnels n'attrapent-ils pas des bugs visuels ? 

    Les tests fonctionnels sont efficaces pour détecter une variété de bugs, mais pas les bugs visuels. En fait, votre site Web ou votre application peut réussir tous vos tests fonctionnels, mais avoir encore des bugs visuels. De plus, certains tests ne sont pas foncièrement nécessaires tel que vérifier un base de page ou la présence d’un fil d’ariane.

    Afin d'éviter que ces anomalies indésirables ne passent sous le radar, il est nécessaire d'effectuer des tests de non régression visuels.

     

    Comment fonctionnent les tests de non régression graphique automatisés ?

    Les tests de non régression graphique fonctionnent en prenant des captures d'écran de l'UX avant qu'une modification ne soit apportée et en la comparant à une capture d'écran prise après la modification avec l’aide d’un outil de test automatisé

    Pour ce faire, les développeurs créent d'abord du code reproduisant les fonctions utilisateur et placent les commandes aux points appropriés du code pour prendre une capture d'écran.

    La première fois que le code de test est exécuté, un ensemble initial de captures d'écran est enregistré pour servir de référence à laquelle toutes les modifications ultérieures seront comparées.

    Après avoir défini la ligne de base, le QA exécute le code de test en arrière-plan, et chaque fois qu'un changement est identifié, une capture d'écran est prise.

    Chaque capture d'écran est comparée à l'image de référence correspondant à cette section particulière du code et du logiciel. Si des différences apparaissent entre les images, le test est considéré comme ayant échoué.

    Une fois que le code de test s'exécute entièrement, un rapport est généré automatiquement, et un examinateur examine ensuite toutes les images diagnostiquées comme modifiées par rapport à leur ligne de base.

    Si des bugs provoquent ces différences d'image, les développeurs peuvent les corriger et relancer le test pour vérifier si les correctifs ont fonctionné.

    Si des modifications de l'interface utilisateur entraînent des divergences, les développeurs devront revoir la capture d'écran et mettre à jour les images de référence par rapport auxquelles les tests visuels pourront être exécutés à l'avenir.

    Pouvez-vous faire les tests de non-régression graphique manuellement ?

    Les développeurs peuvent prendre du temps après chaque nouvelle modification pour scanner manuellement les pages et rechercher les défauts visuels.

    Cependant, cette méthode est lente et compliquée à faire pour une application ou site Web entier, sans parler de l'erreur humaine.

    Cela dit, les tests manuels effectués de cette manière peuvent permettre des tests ad hoc ou exploratoires de l'UX, en particulier aux premiers stades de développement.

    test-non-régression-visuel

     

    Mise en œuvre des tests de non régression graphique automatisés - étape par étape

    L'automatisation des tests de non-régression visuel permet de gagner du temps, de réduire les risques d'erreur humaine et de garantir l'attrait visuel du logiciel.

    Pour les tests de non régression visuelle, vous aurez besoin  :

    • D’un testeur pour écrire et exécuter des tests.
    • D’un outil de test automatisé pour répliquer les actions des utilisateurs.

    1. Créer vos scénarios de test 

    Définissez ce qui doit être capturé dans les captures d'écran et à quel moment du test elles seront prises.

    C'est là que vous vous assurez que ces scénarios incluent une variété d'interactions utilisateur qui reproduisent ce que le logiciel devra gérer dans le monde réel.

    2. Utilisez votre outil de test visuel automatisé pour comparer les captures d'écran récentes

    Cette étape consiste à comparer les captures d'écran récentes (capturées après l'implémentation des modifications les plus récentes de code dans le logiciel) avec celles capturées plus tôt.

    L'outil générera un rapport détaillant toutes les différences détectées entre deux séries de captures d'écran.

    3. Vérifiez les résultats

    Un ou plusieurs testeurs vérifient et signalent si les changements introduits ont conduit aux résultats attendus ou si des perturbations se sont produites.

    4. Corrigez les bugs si besoin et mettre à jour la ligne de base

    Si des bugs sont détectés, corrigez-les (ou envoyez-les aux développeurs concernés pour qu'ils soient corrigés). Une fois cela fait, mettez à jour la nouvelle capture d'écran comme référence pour les futurs tests visuels.

     

    Mr Suricate | Tests de non régression graphiques simplifiée grâce à l'automatisation no-code

    La vérification des aspects visuels de vos parcours utilisateurs est cruciale afin de protéger votre image de marque.

    Une plate-forme d'automatisation des tests sans code telle que Mr Suricate facilite ces vérifications pour que vous puissiez assurer des parcours utilisateurs visuellement parfaits de la manière la plus efficace possible.

     

    Demander une démo

    Picture of Mr Suricate

    Mr Suricate

    Author