QUELS TESTS AUTOMATISER SUR UNE APPLICATION MOBILE ?

    By
    3 Minutes Read

    Opérateurs, réseaux, devices… Les tests sur les applications mobiles posent de nombreux challenges à relever et c’est pourquoi l’automatisation de certains tests peut s’avérer nécessaire. Mais quels tests automatiser pour maximiser sa rentabilité et gagner en qualité ?  

    En pleine évolution, le marché de l’application mobile attire de plus en plus d’entreprises. D’ici trois ans, ses revenus pourraient même tripler, passant de 170 milliards de dollars en 2021 à près de 613 milliards en 2025. Mais le plus gros défi est de réussir à satisfaire les consommateurs d’aujourd’hui qui réclament une expérience qualitative et fluide. Il faut savoir que près de 25 % des applications mobiles ne sont utilisées qu’une seule fois avant d’être abandonnées. Les raisons invoquées : trop de bugs, de plantages et des temps de chargement trop lents. 

    Mais comment faire pour s’assurer de développer une application mobile qui corresponde aux exigences des utilisateurs ? La réponse est simple : tester, tester et encore tester. Cependant, entre les différents systèmes d’exploitation (iOS, Android), les différents opérateurs, les différents modèles de smartphones ou encore les problématiques des connexions réseau, tester une application mobile peut s’avérer complexe. La solution ? Mettre en place une bonne stratégie de test et penser à l'automatisation, qui permet de gagner du temps sur les tests récurrents et répétitifs.

    L'automatisation des tests d'app mobile est un véritable gain de temps

    Quels tests automatiser sur une application mobile ? 

    Comme pour les sites web, il n’est pas nécessaire d’automatiser tous les tests sur application mobile. Il faut privilégier les tests les plus récurrents, comme les tests unitaires, les tests d’intégration et les tests de bout en bout.. 

    >> Les tests unitaires 

    Ce sont des tests qui permettent à un développeur de vérifier son code au niveau du composant qu’il doit réaliser, en testant les fonctionnalités de façon individuelle. Par exemple, dans le cas d’une authentification, un test unitaire peut être exécuté pour vérifier que le bouton “se connecter” fonctionne conformément aux attentes. Ces tests peuvent être facilement automatisés pour être exécutés à chaque déploiement du code sur une plateforme. 

    >> Les tests d’intégration

    Ce sont des tests qui permettent de s’assurer que les différentes composantes d’un logiciel fonctionnent bien une fois intégrées ensemble et délivrent les résultats attendus. Pour rester sur l’exemple de l’authentification, le test d’intégration peut permettre de vérifier que le message envoyé après le clique sur le bouton “se connecter” est bien reçu par le serveur d’authentification.

    >> Les tests de bout en bout

    Les tests de bout en bout sont utilisés pour contrôler que l’application se comporte comme prévu du début à la fin et sont généralement orientés sur les fonctionnalités critiques qui génèrent du CA.

    Prenons l’exemple d’une application mobile pour un assureur. Le cas de test peut concerner la consultation de son contrat auto. Le scénario de bout-en-bout servira à vérifier : le lancement de l’application, l’affichage de la page d’authentification en cliquant sur le bouton “se connecter”, le clavier numérique en saisissant son code confidentiel, l’accès au dashboard des contrats, puis l’accès au détail du contrat auto. 

    L’avantage d’automatiser les tests de bout en bout est que cela permet de parcourir chaque scénario plus rapidement que si quelqu'un effectuait les mêmes étapes, d’éviter les erreurs humaines et garantir ainsi la qualité de l’application tout permettant aux équipes de se concentrer sur d’autres tâches à plus forte valeur ajoutée.

    Les tests de bout en bout peuvent être automatisés sur app mobile

    Quid des tests non fonctionnels ? 

    Outre les tests unitaires, d’intégration et de bout en bout, il peut également être utile d’automatiser certains tests non-fonctionnels. Voici plusieurs types à ne pas négliger, en particulier sur le  mobile : 

    Les tests de performance, pour contrôler les performances de l'application dans plusieurs situations, notamment lors d’une mauvaise connexion ou d’une batterie faible, en mesurant notamment les temps de réponse lorsque l’on utilise les différentes fonctionnalités.

    Les tests de sécurité, pour vérifier si les données de l'application sont bien sécurisées et éviter ainsi qu’elles ne soient propagées.

    Les tests de compatibilité, pour vérifier les performances et les fonctionnalités de l'application sur plusieurs appareils et interfaces mobiles (smartphones, tablettes, iOS/Android). 

    Le Suri-tip : Le choix des tests mobiles à automatiser dépend en réalité de chaque entreprise, de chaque secteur d’activités. Si vous avez besoin de conseils pour vous accompagner dans votre stratégie d’automatisation des tests d’application mobile, Mr Suricate se fera un plaisir de vous offrir son expertise et ses services. 

    Picture of Mr Suricate

    Mr Suricate

    Author